CHEVEUX NAPPY

MARÉ TÈT (attaché de tête)

Depuis quelques années le maré tèt (comprenez attaché de foulard) est devenue un accessoire tendance que nous accordons avec nos tenues. Mais savez-vous d’où provient cette pratique ? … Véritable héritage culturel de l’histoire caribéenne et des femmes noires.

  • QU’EST-CE QUE LE MARÉ TÈT ?

Le terme de Mare Têt signifie en créole « l’art de nouer des tissus sur sa tête ». La spécificité du Maré Têt réside notamment dans le fait que la technique n’utilise aucune épingle pour fixer le ou les tissus ; ceux-ci sont simplement noués.

  • AUX ORIGINES…

À la fin du 18ème siècle, durant l’époque coloniale. C’est en 1785 que l’Etat de Louisiane adopte une série de lois, connues sous le nom de lois TignonCette nouvelle législation contraint les femmes noires et métisses, esclaves ou libres, à couvrir leur chevelure, à délaisser toute parure, et, plus généralement, leur interdit « d’ apporter une attention particulière à leur apparence.  » Les lois sont progressivement reprises par d’autres territoires et anciennes coloniesLe but étant de les distinguer socialement des autres femmes non noires, et éviter qu’elles ne séduisent des hommes blancs 

  • UNE VOLONTÉ DE SOUMISSION DE L’HOMME BLANC DEVENU UNE ARME DE CONTESTATION DE LA FEMME NOIRE

Mais c’est sans connaître la ténacité et la force de la femme noire. Celles-ci vont utiliser le foulard comme une arme de contestation et symbole de rébellion.

Elles adoptent une façon d’attacher leur foulard qui se démarque nettement de ce qui se voit parmi les femmes blanches de l’époque notamment (noué sur le côté ou vers le haut, et non pas sous le menton par exemple). Elles utilisent des tissus colorés qui rendent leur style encore plus visible. Le maré têt devient ainsi un accessoire de mode, au même titre que les chapeaux ou autres couvre–chefs.

  • L’ATTACHÉ DE FOULARD DEVENU « MARÉ TÈT » AUX ANTILLES

Aux Antilles, véritable carrefour de cultures. Les styles et les tissus sont diversifiés. Le madras (rapporté d’Inde), les tissus « africains » (rapportés de Hollande) ou même, les unis s’apprêtent à la pratique.

Durant des années, ce sont les personnes âgées qui portaient l’attaché de foulard. Aujourd’hui, des jeunes comme moi-même, décident de moderniser cette pratique… Porté avec un jean’s, une robe… c’est un indispensable qui traverse les siècles !

Découvrez 6 façons de faire un attaché de foulard dans ma vidéo :

Mesdames,  lorsque vous portez le maré tèt, portez-le fièrement, commémoration de la lutte des femmes noires ❤

PLUS : Où trouver des tissus et apprendre au travers d’un atelier ? Chez Emmanuelle Soundjata – à découvrir ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.